Décryptage

Jamie Dimon, futur candidat à la Présidence américaine ?

Envoyer à un ami Imprimer

Jamie Dimon / Le Figaro (Sébastien Soriano)

Dans sa lettre aux actionnaires, le patron de JP Morgan s’est exprimé sur le Brexit, la Fed ou encore la lutte contre la « réunionite », mais a aussi offert ses vues sur l’état de l’économie américaine, et les échecs des derniers Présidents. S’il compte rester encore cinq ans comme CEO de la banque, il pourrait nourrir des ambitions politiques.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit