Décryptage

Bonne gouvernance : Legrand ajoute les rémunérations à son tableau

Envoyer à un ami Imprimer

Gilles Schnepp / Le Figaro (Jean-Christophe Marmara)

Gilles Schnepp, désormais président du groupe, a renoncé à une partie de son variable de 2017 ainsi qu'à sa rémunération en tant que PDG pour début 2018. Durant l'assemblée générale d'hier, l'accent a été mis sur le niveau de rémunération du directeur général par rapport au reste du CAC 40.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit