Focus

Airbus : l'Allemagne pas accrochée à son fauteuil

Envoyer à un ami Imprimer

Thomas Enders / Le Figaro (François Bouchon)

La ministre de l'Economie d'outre-Rhin a indiqué à la presse qu'il fallait avant tout que la personne qui remplacera Tom Enders soit qualifiée. Avant l'Allemand, c'est Louis Gallois qui présidait aux destinées du groupe.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.

Profitez de l'offre Découverte

1 Mois Gratuit